www.amfie.org
n°64 - Avril 2017

Lettre d’information

ASSOCIATION COOPÉRATIVE FINANCIÈRE DES FONCTIONNAIRES INTERNATIONAUX

L’AMFIE SOUHAITE ATTIRER VOTRE ATTENTION SUR LA PROTECTION DE VOTRE IDENTITÉ

On parle d’usurpation d’identité lorsqu’un criminel utilise les données d’identification (p. ex. passeport, numéro d’identification ou numéro de carte de crédit) d’une autre personne sans autorisation et dans le but de commettre des actions frauduleuses ou d’autres délits. Dès qu’il dispose d’un certain nombre de données d’identification sur un individu, l’escroc est en mesure de s’approprier son identité afin de réaliser toute une série de crimes.

La victime de l’usurpation d’identité est responsable des actes commis par le voleur lorsque celui-ci utilise ses informations personnelles. Cela signifie qu’elle devra éventuellement répondre financièrement des achats effectués par le fraudeur. Les victimes d’une usurpation d’identité doivent souvent faire face à des pertes financières et à des dommages importants, dont la rectification peut prendre plusieurs mois. En outre, l’usurpation d’identité peut causer des problèmes supplémentaires tels que l’atteinte à la réputation de la victime.

Rien qu’aux États-Unis, pour l’année 2014, le Bureau des statistiques judiciaires du ministère de la Justice a estimé à 17,6 millions le nombre d’Américains de plus de 16 ans concernés par un vol d’informations personnelles au moins une fois au cours de l’année civile. Le total des pertes financières résultant des usurpations d’identité en 2014 s’élevait à 15,4 milliards de $.
 
Usurpation d’identité financière et piratage de comptes bancaires
Le type d’usurpation d’identité le plus fréquent est le vol d’identité financière. Ici, le voleur recueille des informations cruciales sur les données d’identification personnelles de la victime et les utilise afin de détourner des fonds : fausses demandes de prêts et de cartes de crédit ou encore retraits frauduleux sur les comptes bancaires.

Le principal type de fraude commis avec le vol d’identité financière est le piratage du compte bancaire de la victime. Le piratage d’un compte consiste à usurper l’identité du titulaire d’un compte existant (lequel a été préalablement identifié correctement par l’établissement financier). Dans la plupart des cas, l’escroc commence par changer l’adresse e-mail, le numéro de téléphone et l’adresse du domicile associés au compte, de sorte que, si l’établissement financier cherche à contacter le client, il communiquera en réalité avec le voleur. Puis, généralement, il utilise l’identité du client existant afin d’effectuer de nouvelles demandes de crédit, de réclamer de nouvelles cartes de paiement, ou de retirer des fonds.
 
Pour l’établissement financier, il est très difficile de détecter la fraude.
Toutefois, pour qu’un criminel parvienne avec succès à prendre le contrôle complet d’un compte bancaire, il lui faut avant tout recueillir les informations personnelles sur le client d’un établissement financier. C’est pourquoi il est impératif de protéger votre identité.
 
Protéger votre identité
 
Vous protéger vous-même de l’usurpation d’identité financière signifie protéger à la fois vos documents d’identité juridiques et vos détails financiers. Ci-dessous, nous avons établi une liste de quelques détails à observer afin de limiter le risque d’usurpation d’identité financière :

Supprimer les copies de documents d’identité et de détails financiers de votre messagerie
Les pirates parvenant à accéder à votre compte e-mail personnel vont généralement le consulter et rechercher des copies de documents d’identité juridiques et de détails financiers. Les collaborateurs d’organisations intergouvernementales voyageant fréquemment sont souvent contraints d’envoyer des photocopies de leur passeport ou autres documents d’identification aux départements des ressources humaines ou à d’autres institutions. Résultat : des copies des passeports se retrouvent dans le dossier ENVOYÉS de leur compte e-mail. Les documents d’identification sont des éléments cruciaux pour les usurpateurs d’identité. Ils contiennent également une copie de votre signature que le voleur cherchera à imiter lorsqu’il tentera d’accéder à votre compte.

Malheureusement, les comptes e-mail des organisations intergouvernementales ne sont pas à l’abri d’un piratage. C’est pourquoi il est indispensable de consulter régulièrement tous les dossiers d’une messagerie et de supprimer toute information pouvant être utilisée par un usurpateur d’identité.

Attention aux fouilles des corbeilles et au vol de courrier
Certains usurpateurs d’identité opèrent en recueillant des informations personnelles dans les corbeilles à papiers. Celles-ci sont alors utilisées par eux-mêmes ou revendues. Il est fortement recommandé de broyer les informations personnelles avant de les jeter.

Une autre technique consiste à voler des informations dans des boîtes aux lettres non verrouillées afin d’obtenir des offres de crédit pré-approuvé, des relevés bancaires et/ou des formulaires fiscaux.

Prenez garde aux techniques d’ingénierie sociale
L’ingénierie sociale consiste à contourner les mesures de sécurité technologiques en poussant les gens à révéler des informations d’authentification importantes.

De nombreux établissements financiers, l’AMFIE incluse, utilisent les réponses à toute une série de questions personnelles afin d’identifier les membres appelant l’Association. Les imposteurs sont des voleurs d’identité présentant une raison légitime de demander ce type d’information (ils se font passer, par exemple, pour un représentant d’un établissement financier, un employeur, un organisme gouvernemental ou encore votre propriétaire). Ils peuvent également avoir recours à un faux courriel pour tenter d’obtenir des informations vous concernant. Les fraudeurs ne reculent devant rien pour gagner la confiance de la victime et en abuser.

L’AMFIE ne vous enverra jamais de courriel non sollicité pour vous demander des informations personnelles.

Contrôlez vos comptes régulièrement
Parfois, rester vigilant ne suffit pas. Un employé malhonnête ayant accès aux dossiers personnels, aux renseignements liés à la paie et aux numéros de compte peut facilement voler ces informations. Des techniques telles que le piquage (obtention de données personnelles en regardant par-dessus l’épaule d’un individu sans méfiance ou via l’utilisation de caméras) peuvent être appliquées sans que la victime ne le réalise.

C’est pourquoi il est essentiel de contrôler vos comptes bancaires et cartes de crédit en ligne au moins une fois par semaine. Les criminels cherchant à pirater un compte commencent généralement par retirer de petites sommes avant de vider le compte. Contrôler vos comptes régulièrement peut ainsi permettre de limiter les dommages.